Journée internationale de destruction des armes légères

Plusieurs pays du monde entier ont célébré ce 09 juillet la journée internationale de destruction des Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC)

Plusieurs pays du monde entier ont célébré ce 09 juillet la journée internationale de destruction des Armes Légères et de Petit Calibre (ALPC) qui a été lancée par les Nations Unies en 2001 et introduite dans le contexte du Programme d’Action des Nations Unies (PoA) sur les Armes Légères et de Petit Calibre.

Cette journée est une occasion pour tout un chacun de prendre des initiatives visant à attaquer de front la problématique de la prolifération des Armes Légères et de Petits Calibre (ALPC) qui se pose dans le monde. Elle rappelle le danger que pose la circulation illicite et non contrôlée d’armes à feux au sein des populations.

Une étude sur la perception de la population de l’insécurité, menée en 2011 par le Centre International de Conversion de Bonn (BICC) et le Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP), coordonnée par la Commission National de Control des ALPC et de la Réduction de la Violence Armée (CNC-ALPC en sigle) faisait état d’environ de 300.000 armes en circulation au sein de la population civile, particulièrement dans l’Est de la RDC.

Dans le cadre d’appui aux activités liées à la stabilisation, au maintien de la paix et à la protection des civils, Le Service de Lutte Antimines des Nations Unies (UNMAS) procède régulièrement à la destruction des ALPC collectées auprès des ou rendues par les groupes armés lors du processus de Désarmement, Démobilisation, Rapatriement, Réintégration et Réinstallation des anciens combattants (DDRRR) de la MONUSCO. De Juillet 2015 à ce jour, UNMAS a déjà détruit 1658 armes dont 1012  soumises par la MONUSCO, 176 par FARDC et 470 par la CNC-ALPC pour les provinces de Kongo Central, Ituri, Nord-Kivu et Sud-Kivu.

UNMAS et ses partenaires appuient également le Gouvernement congolais dans le secteur de la sécurité en contribuant à la bonne gestion, au stockage et la sécurité des armes et des munitions par les institutions nationales et les services de sécurité compétents dans différentes provinces à travers l’installation de solutions de stockage innovantes pour sécuriser les armes et les munitions détenues par l’État Congolais. UNMAS soutient aussi la Commission National de Contrôle des Armes Légères et de Petit Calibre et la réduction de la violence armée (CNC-ALPC dans les opérations de marquage des armes appartenant à la Police Nationale Congolaise (PNC) et aux Forces Armées de la RDC (FARDC).

Depuis 2017, UNMAS a déjà réussi à sécuriser 20,923 armes appartenant aux forces de sécurité nationales avec l’installation de 952 coffres-forts d'armes au sein des unités ICCN, FARDC et PNC. Il a construit 8 armureries et a formé plus de 800 officiers des forces de sécurité. Du 06 mars 2019 à ce jour, la CNC-ALPC, avec l’appui d’UNMAS, a marqué 7000 armes de la PNC et des FARDC.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
OCHA
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
FAO
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
FIDA
Fonds International de Développement Agricole
ONU-HABITAT
Programme des Nations unies pour les établissements humains
HCDH
Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme
OIT
Organisation internationale du travail
OIM
Organisation internationale pour les migrations
OMS
Organisation mondiale de la santé
ONU Femmes
Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes
ONUDI
Organisation des Nations unies pour le développement industriel
ONUSIDA
Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA
PAM
Programme alimentaire mondial
UNESCO
Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture
UNFPA
Fonds des Nations unies pour la population
UNHCR
Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance
UNOPS
Bureau des Nations unies pour les services d'appui aux projets
Autres entités impliquées dans cette initiative
Banque mondiale
Banque mondiale
FMI
Fonds monétaire international